Naissance d’une Reliure

Quelques étapes d’une reliure dite « Soignée »

réalisée pour l’immense Laurent Gaudé :

« Nous l’Europe, Banquet des peuples » (Actes Sud, 2018)

Il s’agit d’un livre broché qu’il a fallu démonter feuille à feuille avant de remonter chacune d’elle (190) sur un onglet de papier de soie rouge.

Une fois repliés, ces onglets sont cousus manuellement sur 3 rubans sergés:

Suivent les opérations d’arrondissure, d’endossure et de passure en cartons: Que de poésie pour nommer ces gestes techniques !

Puis la délicate confection d’une tranchefile brodée en cordonnets de soie, bleu, rouge, noir pour les teintes.

C’est un cuir de Buffle « Rouge Baccarat » des Tanneries Carriat qui, après parure, vient protéger l’ouvrage.

Quelques finitions : coins plissés, charnières en cuir, comblage et coiffe

Le papier marbré spécialement élaboré grâce à la précieuse complicité de Marianne Peter vient se poser en gardes « couleur » , dans une belle harmonie avec la première de couverture et le cuir Baccarat.

Choix d’un dorure du titrage tout simple sur étiquette de cuir noir.

L’élaboration de l’étui de protection sur mesure se réalise autour du livre emmailloté dans son film.

La reliure est achevée … Place au Lecteur !

4 réponses sur “Naissance d’une Reliure”

  1. Splendide création en reliure ! pour une écriture hors du commun, qui a animé mon Cercle de lecture de janvier.

Les commentaires sont fermés.